Vous êtes ici : Accueil > Projets et sorties > Sortie géologique à Guerlédan
Par : Webmaster
Publié : 9 juin 2015

Sortie géologique à Guerlédan

Profitant de l’assec du lac de Guerlédan la sortie géologique des élèves de 5ème s’est déroulée cette année à Plouguernével et Trégnanton.
Dans la forêt de Plouguernével nous avons découvert d’anciennes carrières, un camp antique et un cromlec’h. L’Homme a bien laissé des traces de son passage ! Au détour d’un chemin un magnifique panorama s’est présenté à nos yeux. Le relief vallonné s’explique par la nature différente des roches qui résistent plus ou moins à l’action des agents atmosphériques.




Nous avons observé l’altération du granite de Rostrenen due essentiellement à l’eau, les différences de température et les racines des végétaux. Les indices de cette usure sont nombreux : granite pourri, sable grossier ou arène granitique, boules avec des vasques d’érosion comme « le siège de Saint Avit et de son chien », altération en « pelures d’oignon » ou desquamation.



L’érosion a dégagé le sable grossier par endroits et les boules de granite forment même des chaos dans la rivière « Le petit Doré ». Nous avons suivi ce cours d’eau jusqu’à un pont formé de grandes pierres plates.



Après le pique-nique à l’Abbaye de Bon Repos un guide nous a conduit à travers le site de Trégnanton. C’est un paysage modifié par l’Homme avec la construction du barrage et l’inondation de cette vallée. Retrouver les mines d’ardoises, les maisons sans toit, les écluses, les arbres morts mais toujours debout est émouvant et unique. Nous avons eu des explications sur la vie dans cette partie de la vallée du Blavet.
Nous avons même pu observer des roches très anciennes, redressées, avec des rides fossilisées (les ripple marks) ressemblant à celles observées aujourd’hui sur nos plages de sable ! C’est bien la preuve de la présence d’une mer à cet endroit il y a des millions d’années, à l’ère primaire.


Ensuite nous avons longé le lac de Guerlédan, côté Côtes d’Armor, jusqu’à Mûr de Bretagne. Le barrage, s’appuyant sur les grès armoricains très résistants, se dresse bien devant nous.
La prochaine vidange du lac n’est pas prévue de sitôt.

Pour terminer cette journée bien remplie nous avons observé, à Neulliac, la roche argileuse rouge avec des galets de quartz qui affleure au niveau de la rocade. Encore une preuve de la présence d’une mer peu profonde dans notre région il n’y a pas si longtemps, quelques millions d’années seulement !
Maryvonne Golliot 

Toutes les photos en cliquant sur le lien : Toutes les photos