Vous êtes ici : Accueil > Projets et sorties > Sortie géologique 5ème
Par : Webmaster
Publié : 1er novembre 2015

Sortie géologique 5ème



Profitant de l’assec du lac de Guerlédan la sortie géologique des élèves de 5ème s’est déroulée cette année en septembre à Plouguernével et Trégnanton.
Dans la forêt de Plouguernével nous avons découvert d’anciennes carrières, un camp antique et un cromlec’h. L’Homme a bien laissé des traces de son passage ! Au détour d’un chemin un magnifique panorama s’est présenté à nos yeux. Le relief vallonné s’explique par la nature différente des roches qui résistent plus ou moins à l’action des agents atmosphériques.




Nous avons observé l’altération du granite de Rostrenen due essentiellement à l’eau, aux différences de température et aux racines des végétaux. Les indices de cette usure sont nombreux : granite pourri, sable grossier ou arène granitique, boules avec des vasques d’érosion comme « le siège de Saint Avit et de son chien », altération en « pelures d’oignon » ou desquamation.




Dans la rivière, dont le niveau a baissé, une marmite de géant affleure. C’est un bel exemple d’érosion hydraulique. Monsieur Maudez Kerjean, géologue passionné, nous a expliqué la formation de ces marmites de géant et leur importance lors de prospections minières.
L’érosion a dégagé le sable grossier par endroits et les boules de granite forment même des chaos dans la rivière « Le petit Doré ». Nous avons suivi ce cours d’eau jusqu’à un pont formé de grandes pierres plates.






Après le pique-nique à l’Abbaye de Bon Repos un guide nous a conduit à travers le site de Trégnanton. C’est un paysage modifié par l’Homme avec la construction du barrage et l’inondation de cette vallée.
Nous avons pu marcher sur le fond du lac asséché. La nature a repris ses droits : le Saule roux se développe sur les sédiments argileux et un peu plus haut la Renouée persicaire avec ses fleurs roses pousse sur les remblais. Les fentes de dessication sont un élément permanent du paysage : l’argile en perdant de l’eau diminue aussi de volume et se rétracte.
Le guide nous a permis de nous rapprocher de plusieurs entrées de mines d’ardoises et de nombreux restes d’abris appelés " Tue-vent " où les fendeurs qui travaillaient à l’air libre trouvaient une certaine protection.

L’observation du paysage avec ses ardoisières, les maisons sans toit, les écluses, les arbres morts mais toujours debout et les explications du guide nous ont fait découvrir la vie difficile dans cette partie de la vallée du Blavet.




Ensuite nous avons longé le lac de Guerlédan, côté Côtes d’Armor, jusqu’à Mûr de Bretagne. Le barrage, s’appuyant sur les grès armoricains très résistants, se dresse bien devant nous.
La prochaine vidange du lac n’est pas prévue de sitôt.

Pour terminer cette journée bien remplie nous avons observé, à Neulliac, la roche argileuse rouge avec des galets de quartz qui affleure au niveau de la rocade. Encore une preuve de la présence d’une mer peu profonde dans notre région il n’y a pas si longtemps, quelques millions d’années seulement !

Maryvonne Golliot

Toutes les photos de la sortie : Sortie géologique - septembre 2015

Rappel des photos prises en mai 2015 pour comparer les paysages : Sortie géologique - mai 2015