Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Histoire - Géographie > Séjour en Normandie : un devoir de mémoire
Publié : 10 février

Séjour en Normandie : un devoir de mémoire

Comme indiqué dans un article précédent les élèves de 3e3 et 3e4 se sont rendus en Normandie du 6 février au 8 février pour découvrir les hauts lieux du débarquement et de la bataille de Normandie en juin 1944.

Mardi 6 février 2018. Dès 8h, nous retrouvons nos élèves sur la cour, bien emmitouflés dans de chauds vêtements et munis de bagages imposants pour un séjour de seulement ... 3 jours !

Quelques instants plus tard, nous quittons Pontivy sous les flocons. Après un ralentissement dans le centre Bretagne où la neige tombe fort et où nous circulons à 30km/h, l’approche de Rennes est bien plus facile. Finalement, nous atteignons le Mémorial de Caen avec seulement 15 minutes de retard.

L’après midi est consacrée à la visite de ce mémorial pour la paix en se concentrant sur 2 moments : la seconde guerre mondiale et la guerre froide. Un 1er aperçu de la salle du débarquement permet de préparer les visites de demain. Vers 18h, nous rejoignons notre hôtel à Asnelles.

Mercredi 7 février. Nous sommes réveillés par le son des portables qui nous annoncent que Pontivy est sous la neige. Ici c’est plutôt le blizzard sibérien. Nous commençons notre journée par la visite de musée du débarquement à Arromanches. Un guide nous explique la construction et le fonctionnement du port artificiel construit par les Britanniques après le 10 juin 1944. Puis nous partons pour le cimetière allemand de La Cambe. Ensuite, c’est la découverte du site de la pointe du Hoc sous le vent. Après un détour par la plage d’Omaha Beach, nous nous rendons au cimetière américain de Colleville-sur-mer. Nous assistons à la descente du drapeau à16h. Les élèves sont surpris par la solennité du moment. Nous finissons notre journée par la visite de la batterie de Longues sur mer. De retour à l’hôtel, c’est l’occasion d’une bonne douche bien chaude avant le repas.

Jeudi 8 février. La nuit a été très calme. Nous partons pour la batterie de Merville Franceville. Cette batterie prise par les britanniques de la 6e division aéroportée a été prise dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Elle a été aménagée par des bénévoles. Un guide nous accueille pour la visite . Nous montons à bord d’un Dakota. Assis sur les mêmes sièges que les soldats le 5 juin 1944, Gerard nous explique le déroulement de la mission. Puis nous visitons les différentes casemates dont une retrace les moments forts et le volume sonore de l’époque. Rappelons que cette batterie a été prise par seulement 150 soldats alors que 600 autres étaient perdus dans les marécages des environs. A midi, nous sommes attendus au mémorial de Pegasus Bridge. Un guide nous raconte la prise de ce célèbre pont en 15 minutes par les hommes de la 6e Airborne. Ceux ci étaient arrivés sur le site à bord des planeurs Horsa.

Notre séjour se termine par un moment de recueillement dans le cimetière britannique de Ranville où sont inhumés des soldats de toutes les nationalités.

Les professeurs encadrant les élèves remercient ces derniers pour leur attention, leurs nombreuses questions pendant les visites et leurs comportements irréprochables pendant ces 3 jours.

JPEG - 103.6 ko

Voir en ligne : Voir les photos