Vous êtes ici : Accueil > Projets et sorties > Les élèves de 3ème du « Groupe Sciences » vous présentent leur projet de l’année (...)
Publié : 30 mars

Les élèves de 3ème du « Groupe Sciences » vous présentent leur projet de l’année !

Des micro-algues en Centre Bretagne... un puits de carbone face au réchauffement climatique ?

Les élèves ont constaté que nos activités humaines provoquent des rejets trop importants de gaz à effet de serre (surtout le dioxyde de carbone : le CO2 ! ). C’est un problème puisque le climat change… Le carbone de l’atmosphère (CO2, méthane...) doit être piégé au fil du temps dans de la matière vivante, puis être plus ou moins longtemps conservé (sous forme de matière organique morte ou de roche). Il ne doit pas retourner massivement dans l’atmosphère ! Au contraire, nous avons presque «  réinjectés » nos puits de carbone fossiles dans l’atmosphère en 2 siècles …

Ils ont problématisé la situation : Où et comment se créent des puits de carbone de manière naturelle ? Est-il possible et utile de « fabriquer » une réserve de carbone ? Comment faire pour cela ? Que faire ensuite de ce stock pour que le CO2 ne retourne pas dans l’atmosphère ? Quelles sont les substances produites naturellement à partir du CO2 ? Sont-elles valorisable ? Tout cela peut-il avoir un effet positif sur le réchauffement climatique ? Comment la science peut-elle inverser la situation actuelle ?

Ils ont appris que les milieux aquatiques (océans, les lacs, les rivières, etc...) sont des puits de carbone très « performants », en partie parce qu’ils sont riches en plancton. Le phytoplancton (plancton végétal) fait la photosynthèse : ll capture du CO2 pour produire sa matière organique. Ces milieux vivants seraient encore plus « efficace » qu’une forêt, car une fois mort, le phytoplancton qui n’est pas consommé par le zooplancton (plancton animal) reste stocké dans l’océan…

Ils ont alors choisi de cultiver du phytoplancton : des Micro-algues... Pour préparer le puits de Carbone, ils ont rencontré des spécialistes qui les ont aidés et accompagnés tout au long du projet. Ils ont construit un photo bioréacteur, mis en culture des micro-organismes aquatiques, observé, constaté l’évolution de leur culture, comparé.

JPEG - 66.5 ko

Et le vendredi 29 mars, ils ont présenté leur projet au concours académique C’est génial ! au Radôme.