Vous êtes ici : Accueil > Archives > Découverte professionnelle > Les métiers de la banque
Publié : 28 janvier 2008

Les métiers de la banque

Mardi 20 novembre, Monsieur Loic Burban et Mr Jean-Michel Le Naour du CMB sont venus présenter les métiers de la banques aux élèves de l’option découverte du monde professionnel.

Le CMB est une banque mutualiste, c’est à dire que ce sont ses sociétaires ou encore ses clients qui en sont propriétaires. Elle est dirigée par un conseil d’administration composé de sociétaires élus lors d’une assemblée générale annuelle.
Le CMB est constituée de 250 agences ou « caisses locales » comme celle de Pontivy.
Ces caisses locales sont réparties sur l’ensemble des 4 départements bretons.
Elles forment une fédération du Crédit Mutuel : le Crédit Mutuel de Bretagne (CMB).

Trois fédérations du Crédit Mutuel (Bretagne, Sud Ouest et Massif Central) se sont regroupées pour former une caisse interfédérale : le groupe Arkéa.


A quoi sert une banque ?
Une banque est une société financière qui gère l’argent de ses clients.
Elle fournit à ses clients des moyens de paiement (chèque, carte de crédit).
Le banquier est un commerçant qui propose à ses clients 3 types de produits :
- des prêts (pour acheter une voiture, une maison ...)
- des placements ou produits financiers (livret d’épargne, actions boursières ...)
- des assurances (voiture, logement ...)

Les métiers de la banque :
La caisse de Pontivy est une grosse agence car son rayon d’action englobe 14 communes environnantes. Elle emploie 26 personnes dont la moitié sont des femmes. On y trouve les métiers suivants :

- Le conseiller d’accueil
  Il accueille le client, le conseille, l’oriente.

- Le logisticien - développement
   Il manipule l’argent, les espèces et les chèques et il traite toutes les opérations liées à la manipulation d’espèces.

- Le conseiller de clientèle
  Il renseigne sommairement le client en fonction de ses besoins

- Le chargé de clientèle
   Il gère le portefeuille de clients qui lui est attribué.  
   Son travail consiste à :
  * fidéliser sa clientèle, par les conseils et services qu’il lui apporte
  * augmenter les opérations avec elles, en lui vendant notamment de nouveaux produits
  * accroître son portefeuille, en prospectant de nouveaux clients
  Il est payé environ 1400 € bruts au début de sa carrière pour un Bac + 2.

- Le chargé de clientèle entreprises
  Son portefeuille de clients est constitué d’entreprises

- Le responsable de clientèle
  Il apporte une expertise à ses clients et propose des mécanismes complexes de placements et de financements.

- Le directeur d’agence
  Il anime et manage l’équipe de façon à atteindre les objectifs de l’agence.

Les formations qui mènent aux métiers de la banque :
- Niveau Bac
  Bac professionnel dans la spécialité « Négociation - vente »
- Niveau Bac + 2
  Brevet de technicien supérieur (BTS) Banque et Assurance (au Lycée Joseph Loth)
- Niveau Bac + 4
  Maîtrise universitaire ou diplôme d’ingénieur dans de nombreuses spécialités
  Les écoles de commerce

Au siège de la caisse interfédérale, on trouve de nombreux services comme :
- L’inspection
- La prévention des risques
- La communication
- La direction des ressources humaines et de la formation
- La direction des produits et services
- La direction financière

On y rencontre une grande variété de métiers comme :
- Juriste
- Informaticien
- Publicitaire
- Ingénieur financier
- Ingénieur commercial
- Conseiller fiscal
etc ...

Deux parcours professionnels :

Loic Burban 47 ans
Formation initiale : BTS en technique agricole et gestion d’entreprise (TAGE)
Enseignant pendant 6 ans
Rentre au CMB en 1988 où il exerce successivement les métiers de :
- Conseiller d’accueil
- Chargé de clientèle
- Responsable de clientèle pour l’agriculture

Jean-Michel Le Naour 47 ans
Formation initiale : BTS en technique agricole et gestion d’entreprise (TAGE)
Rentre au CMB en 1989 où il exerce successivement les métiers de :
- Chargé de relations (métier qui n’existe plus aujourd’hui)
- Chargé de clientèle
- Directeur de caisse
Puis il a suivi une formation interne pour exercer la fonction d’animateur commercial au niveau d’un réseau de caisses.

Un impératif pour progresser et gravir les échelons dans les métiers de la banque :
Il faut avoir une forte capacité d’adaptation pour pouvoir suivre l’évolution rapide des métiers qui doivent constamment « coller » aux besoins des clients.
Il faut également être mobile, c’est à dire accepter de changer de ville au bout de quelques années.