Vous êtes ici : Accueil > Archives > Le coin des élèves > Le secret de la pyramide
Publié : 1er avril 2009

Le secret de la pyramide

Par Ewen Kervoas de 6ème 4

En Français nous devions écrire une histoire à partir d’images d’un livre.
Voici ce que j’ai imaginé.

Le secret de la pyramide

Tom, 9 ans, et Léa, 7 ans, sa sœur, retournent dans le bois de Belleville voir si la cabane du mystérieux 
propriétaire est de retour.

- Tom, crie Léa, viens voir, elle n’a pas bougé !
Puis Léa monte.
- Les livres sont toujours là !
- Reviens,dit Tom.
Mais Léa y reste, donc Tom monte.
La première fois qu’il y était allé, la cabane était remplie de livres, dont un ouvert, et Tom avait souhaité aller à l’endroit montré par les images, et la cabane les y avait amenés.
- Regarde, dit-elle, ce livre est ouvert. On y va.

- Non !

Mais, trop tard. Les voilà propulsés en Égypte antique.
Puis Tom regarde par la fenêtre et dit à Léa de venir.
- Regarde.
Dehors se trouve un cortège funéraire, puis, il disparaît tout à coup.
- Viens, allons voir ce qui s’est passé, propose Léa.
Arrivés à l’endroit où se trouvait le cortège, il n’y avait que du sable, sauf un chat noir, qui se dirigeait vers une pyramide.
- On le suit, dit Léa.

- D’accord.

Les voici arrivés dans la pyramide où Tom jette un coup d’œil pour savoir où ils sont.
Ils se trouvent dans le Couloir, et Léa se mit à proposer quelque chose :
- Et si on visitait la pyramide ? Peut-être que l’on trouvera la momie, rajouta-t-elle, sachant que son frère n’y résisterait pas.

- D’accord, vu que l’on se trouve dans le Couloir, il nous faudra passer par la Grande Galerie pour arriver à la Chambre Funéraire.

Puis, en chemin, Léa dit à Tom :
- Regarde ce que j’ai trouvé.
Elle passa à Tom un sceptre à tête de chacal.
- Où l’as-tu trouvé ?

- Là, la tête sur le dessin du vase.

- Bon, ce n’est pas grave.

Puis ils montent un escalier menant sur une grande porte qu’ils ouvrent.
Ils arrivent dans la chambre funéraire mais toute leur attention se pose sur une grande barque remplie de vases.
Dés qu’ils y sont arrivés, Tom attrape un de ces vases.
- Regarde Léa, ce n’était pas celui représenté sur le mur tout à l’heure ?

- Si, c’est bien lui, mais, il y a quelque chose dedans !

- Mais, tu as raison. Oh ! C’est un papyrus.

- Quoi, un grand père russe !?!?

- Mais non ! Un papyrus. Une sorte de papier.

- AH !

Puis ils observent le papyrus.
 - Regarde ces dessins là, on les trouvent juste ici.

- Tu as raison. Là c’est un escalier, là, ça ressemble à la barque, là à un vase et là à une canne. C’est peut-être une énigme.

- Ouais ! Un mystère !

- Il faut passer par un escalier.

- On peut passer par celui où on est arrivé.

Arrivés en bas, ils cherchent une barque. Malheureusement, ils n’en trouvent pas.
Un courant d’air froid balaya le sol et fit apparaitre des lignes au sol.
-Vite, fouillons !
Ils finirent par faire apparaître la barque qu’ils cherchaient.
-Elle désigne le vase ! Dit Léa.

- Vite, cherchons la canne !

- La canne est introuvable !

Puis Tom s’assit, dos sur le vase. Sous son poids, le vase s’enfonça dans le mur, dégageant un passage secret.
-Vite, allons-y ! s’exclama Léa.
Arrivés au bout du couloir, ils entrèrent dans une salle où il y avait une chose cachée d’un drap.
-Tom ! La canne de l’énigme, ce n’est pas ce drap ?

- Si, tu as raison. Il faut l’enlever !

Dès qu’ils l’enlevèrent, ils découvrirent un magnifique sarcophage.

- On l’ouvre, dit Léa.

- D’accord, mais pas longtemps.
Ils découvrirent une momie !
-Haaaaaaaaaa ! Cria Léa.
Puis ils refermèrent le sarcophage.
-Tom, j’ai eu très peur !

- Vite, sortons par cette porte et rentrons à la maison !
Mais la porte se referme.

- Léa, tenons-nous par la main pour que l’on ne se perde pas.
Arrivés de l’autre côté de la porte, ils voient de la lumière.

- Ouf, sauvés. Retournons à la cabane maintenant, dit Tom.

Quand ils sont rentrés, ils disent :
-Maman ! On est rentré !

- Oh ! Vous êtes tout poussiéreux. Allez vous laver !