Vous êtes ici : Accueil > Archives > Pédagogie > Lettres > 6ème > Années antérieures > Autour des contes
Publié : 3 mai 2009

Autour des contes

ECRIRE DES CONTES ETIOLOGIQUES

 

Après avoir lu, repéré, analysé des contes étiologiques (c’est-à-dire des contes qui expliquent les origines et le pourquoi des choses en proposant une histoire fantaisiste), les élèves de la classe de 6ème 2 ont écrit à leur tour un conte étiologique. Vous trouverez ci-dessous leurs productions. Bonne lecture.

 

 

 

POURQUOI LES PIEUVRES JETTENT-ELLES DE L’ENCRE ?

Il y a bien longtemps de cela, dans la mer des Caraïbes, il faisait chaud et la mer était calme. A plusieurs mètres sous l’eau, vivaient une famille de pieuvre à Aqua-City. Vers midi, le père pieuvre préparait le repas, c’était des algues marinées. Pendant ce temps, les trois enfants jouaient dans le jardin. Ils étaient heureux.

Mais un groupe de plongeurs qui nageaient à plusieurs mètres de leur maison, s’approcha.

La mère pieuvre prit peur et dit à ses enfants de renter. Le père affolé, quitta la cuisine pour retrouver sa famille et se cacher. Les plongeurs partirent. Le père, attiré par l’odeur du cramé, alla dans sa cuisine et vit tout désolé que son plat était cramé.

-Nous mangerons cramé ! dit-il.

Le lendemain, la mère amena les enfants à l’école qui se trouvait à quelques nageoires de leur maison. Elle les déposa dans la cours de l’école et repartit quand son sac tomba par terre. Quand elle voulut le ramasser, elle vit des Olamirs, les meilleurs coquillages des caraïbes. Elle ne fit pas attention qu’ils étaient à quatre nageoires de la limite d’Aqua-City où vivaient les monstres marins les plus cruels. En les ramassant, elle fit tomber un caillou derrière cette limite. C’est alors que deux grands requins surgirent, attirés par le bruit. La mère pieuvre voulut s’échapper mais les requins lui barrèrent le passage. La mère pieuvre fut tellement effrayée et terrorisée qu’elle jeta une sorte d’encre noire à cause des algues que son mari avait trop laissé cuire. Alors, les requins surpris partirent.

C’est depuis ce jour que les pieuvres mangent cramé pour ce défendre en jetant de l’encre noire.

 

Cassandre et Anthony

 

 

 

POURQUOI LES BABOUINS ONT-ILS LES FESSES ROUGES ?

 

Il y a très longtemps, les babouins avaient l’habitude de faire plein de bêtises qui faisaient bien rire tout le monde sauf les macaques. Les babouins se moquaient d’eux car ils trouvaient que leur tête n’allait pas avec leur corps.

Un jour les macaques en eurent marre de ces moqueries, alors ils déclarèrent la guerre aux babouins. Ils inventèrent un plan. Ils se diviseraient en deux groupes ; le premier ferait division et le deuxième arriverait par derrière et botterait les fesses des babouins jusqu’à ce qu’elles fussent toutes rouges.

Au début ils n’eurent pas beaucoup d’occasions de mettre leur plan en pratique. Mais quand les occasions se présentèrent, les macaques y allèrent de bon cœur. Ainsi quand les babouins dormaient dans leurs tentes ou quand ils jouaient au milieu de la forêt, c’était des occasions rêvées. Cela dura pendant plusieurs mois sans jamais s’arrêter.

Finalement les babouins demandèrent grâce et signèrent la paix. Mais dès qu’il y avait un nouveau né chez les babouins, les macaques lui bottaient les fesses. Cela devint une tradition entre les deux tribus qui redevinrent amies.

C’est depuis ce jour que les babouins ont les fesses rouges.

Lucas Brunon – Benjamin Le Doeuff 6ème2

 

 

POURQUOI LES POULES N’ONT-ELLES PAS DE DENTS ?

Il y a très très longtemps, il y avait une ferme avec un fermier qui élevait des poules avec des dents. A cette époque elles avaient des dents car elles mangeaient de la viande. Le fermier qui les gardait, était très méchant. Il mettait des petits cailloux dans la viande pour embêter ses poules. Souvent les poules ne se rendaient pas compte qu’il y avait des petits cailloux et alors ceux-ci restaient coincés dans leurs gencives et cela les faisaient souffrir. Le fermier était méchant avec ses poules car elles ne pondaient pas d’œufs.

Un jour les poules décidèrent de se venger et préparèrent un plan.

Elles eurent l’idée de rentrer dans la maison tandis que le fermier était absent. Au moment où le fermier rentrait dans la maison, il vit toutes les poules qui le fixaient d’un air cruel. Il voulut attraper les poules mais au moment où il en tenait une, toutes les autres lui sautèrent dessus pour le mordre et le picorer. Après les poules le jetèrent dans sa chambre et l’enfermèrent. Par chance le portable du fermier était resté dans un de ses blousons. Comme les poules mangeaient, il en profita pour téléphoner à la police. Un peu plus tard les policiers arrivèrent enfin sur les lieux ; il y eut une guerre incroyable entre les poulets et la police. Une fois les poules bâillonnées, les policiers les envoyèrent chez un dentiste pour animaux afin qu’il leur enlève leurs dents. Après poules et fermier firent un marché ; les poules promirent de pondre des œufs et le fermier promit de ne plus les embêter.

C’est depuis ce jour que les poules n’ont plus de dents.

Jérôme Toutain – Steven Le Bris 6ème2

POURQUOI LES VACHES ONT-ELLES DES TACHES ?

Cette histoire se déroule il y a fort bien longtemps, au temps où les vaches n’avaient pas de taches. Il existait, en été au Portugal, deux grands amis qui se nommait Marguerite et Mange-herbes. Ils habitaient dans un pré pas loin de Lisbonne. Leur passion était de creuser des trous, pour trouver le trésor des Pirates.

Un beau jour de juillet Marguerite et Mange-herbes tombèrent sur un coffre moisi et rouillé, mais ouvert... Ils le prirent avec précaution et trouvèrent une sorte de liquide noirâtre qui s’appelait de l’encre.

Marguerite et Mange-herbes se mirent aussitôt à se partager l’encre, mais aucun d’eux ne trouvèrent le partage égal. Ils commencèrent à de disputer. La bataille entre les deux amis avait duré plus d’une demi heure. Mange-herbes surprit Marguerite par derrière et lui envoya une volée d’encre. Marguerite riposta, chacun visait très bien et avaient été touchés presque à chaque fois. Les deux vaches se disputèrent ainsi pendant au moins 1 heure jusqu’à ce qu’il n’y eût plus d’encre dans le coffre. La bataille avait été si rude et si puissante que Marguerite et Mange-herbes finirent par faire la paix. Elles allèrent, après avoir fait la paix, voir leur vieille amie d’enfance Pissenlit. Leur pauvre amie les accueillit catastrophée même si elle les trouvaient très belles. Ce n’était pas courant dans le coin de Lisbonne de voir des vache tachées. Marguerite, Mange-herbes et Pissenlit décidèrent de se balader en ville. Tout le monde les trouva magnifiques. Les deux vaches très belle allèrent au cinéma, au théâtre et se montrèrent au gens. Les trois amis passèrent finalement dans un documentaire sur les vaches avec taches. Les nouvelle alla tellement vite que au Portugal, en Europe et dans le Monde toutes les vaches eurent envie de suivre cette nouvelle mode.

Deux fois par nuit les vaches se font donc des batailles d’encre même des fêtes sont organisées en l’honneur des 2 vaches.

C’est depuis ce jour que les vaches ont des taches.

Malo Klewinski – Cécilia Le Bris 6ème2

 

POURQUOI LES TORTUES ONT-ELLES DES CARAPACES ?

Il y a très longtemps la tortue n’avait pas de carapace. Tous les animaux étaient ses amis. La tortue s’entendait avec tout le monde sauf avec le renard qui était égoïste. Il était jaloux que la tortue ait autant d’amis et pas lui.

Un jour le renard voulut se venger. Alors il attrapa la tortue et la jeta dans la mer.

Au fond de l’eau, la tortue était tombée sur une espèce de grosse coquille. Elle essaya de remonter à la surface mais sa coquille était trop lourde. Elle croisa beaucoup de poissons mais aucun ne voulut l’aider. Au bout de quelques temps, des requins commencèrent à l’encercler pour la manger. Les requins allèrent charger quand un groupe de dauphins intervint. La tortue rentra dans sa coquille affolée et une grande bataille éclata. Au bout d’un moment les requins finirent par partir. Les dauphins demandèrent à la tortue comment elle s’était retrouvée dans l’eau. La tortue leur expliqua. Les dauphins acceptèrent de l’aider. Une fois dehors, la tortue remercia les dauphins et alla retrouver ses amis. Quand elle les retrouva, elle leur raconta l’histoire qu’elle avait vécue. Elle comprit alors que cette coquille la protégerait en cas de danger et décida de la garder.

C’est depuis ce jour que les tortues ont des carapaces.

Giovanni Josso – Nathan Vereecken 6ème2

 

 

POURQUOI LES ELEPHANTS N’AIMENT PAS LES SOURIS ?

Il y a longtemps quand le monde était encore jeune, l’éléphant et la souris étaient grands amis. Ils partageaient la même demeure ; ils partageaient tout et jouaient ensemble. Ils habitaient dans une cabane grande et large, conçue à la taille de l’éléphant.

Un jour la souris décida de lui faire une farce. Elle rentra dans sa trompe pendant que celui-ci dormait. Elle savait très bien que l’éléphant détestait cela.

L’éléphant se réveilla en sursaut et sentit quelque chose dans sa trompe. Il ne parvint pas à retirer la chose qui le grattait. Il s’énerva. Il alla voir le tigre et lui demanda d’essayer d’enlever la chose qui le grattait. Le tigre essaya.

-Je ne parviens pas à te retirer ce qui te gêne, dit-il désolé.

-Merci quand même, répondit l’éléphant.

L’éléphant alla voir le lion et lui demanda d’enlever ce qui le grattait dans sa trompe.

-Ok, je veux bien t’aider, dit le lion.

Il essaya mais ne parvint pas à retirer la chose qui le gênait.

-Merci quand même, je vais voir quelqu’un d’autre, le salua l’éléphant.

Il alla voir la girafe pour lui demander de retirer ce qui le grattait dans sa trompe.

-J’ai trouvé une idée, s’exclama-t-elle. Je vais te chatouiller la trompe avec un brin d’herbe.

-Ok, répondit l’éléphant.

Lorsque la girafe le chatouilla, l’éléphant éternua et la chose tomba. C’était la souris ! L’éléphant se mit en colère et courut après la souris. Sur son passage, il cassait tout. Il finit par piéger la souris en appelant tous les animaux de la savane pour l’attraper. C’est le lion qui l’attrapa et la déposa devant la cabane de l’éléphant.

L’éléphant dit à la souris :

-Tu n’as plus intérêt à recommencer ! Désormais tu vivras dans les égouts avec toutes les autres souris et moi sur terre.

-Aie pitié de moi ! dit la souris.

-Pas question ! Je te préviens si je te vois n’importe où sauf dans les égouts, je t’écraserai sans pitié.

Depuis ce jour la souris vit dans les égouts. Si par mégarde, elle sort et que l’éléphant la voit, ce dernier l’écrase sans pitié. Mais c’est aussi depuis ce jour que les éléphants ont  peur des souris.

Carrée Chloé – Piazza Perrine 6ème2

 

 

 

POURQUOI LES OUISTITIS SONT-ILS PETITS ?

Il y a très longtemps de cela dans une jungle lointaine vivaient des animaux très étranges. Mais les plus étranges d’entre eux étaient les ousgégés. Ous pour singes et gégés pour géants. Les ousgégés formaient un peuple de singes très cruels. Ils mangeaient de la chair fraîche.

Un jour, ce peuple devint trop grand ; en effet ils grandissaient d’environ 5cm par jour. Ils cherchèrent donc une solution. Ils la trouvèrent en la personne d’un vétérinaire très connu qui habitait dans la ville la plus proche. Ils décidèrent d’y aller. Des ousgégés en ville ? Oui c’est ce qui se passa et tous les habitants de la ville prirent peur. Certains se suicidèrent même. Ils arrivèrent finalement chez le vétérinaire, affolé lui aussi par ces grosses bêtes de 3 mètres de haut. Le chef des ousgégés lui ordonna de leur faire une opération afin qu’ils rétrécissent. Paniqué, le vétérinaire exécuta l’ordre. Il prit leurs mesures, les multiplia, les divisa et les rentra sur son ordinateur. Cependant l’ordinateur peu fiable proposa un mauvais calcul ; il donna 2,30 cms en résultat. Le vétérinaire, qui n’avait pas pris le temps de vérifier le résultat, coupa, cisailla et recousit tout le peuple. Quand il tourna le miroir à la fin de l’opération les ousgégés furent tellement choqués qu’ils s’écrièrent :

-Ouistiti ! Ce qui est en réalité un sacré juron.

Et c’est depuis ce temps que les ousgégés s’appellent des ouistitis et sont tous petits.

Laura Thomas – Mathilde Poulard 6ème2

 

 POURQUOI LES CHATS ONT-ILS DES OREILLES POINTUES ?

Dans les temps très anciens, les chats et les chiens étaient de grands amis. Ils ne se voyaient pas souvent car ils habitaient loin les uns des autres. Du coup ils étaient obligés de s’envoyer des lettres pour savoir si tout allait bien. A chaque fois qu’ils se voyaient, ils faisaient la fête avec leurs amis et étaient heureux de se voir. Mais lorsqu’ils devaient se quitter c’était la panique.

Un jour, comme d’habitude, les chiens rendirent visite aux chats. Mais sur le chemin pour s’y rendre, la fourrière découvrit les chiens et les emmena. Quand les chats apprirent la nouvelle, ils furent fous de rage et décidèrent d’aller les sauver. Quand les chats arrivèrent devant la fourrière, ils constatèrent que les lieux étaient bien gardés par des hommes avec des fusils à pompe. Ils se demandaient comment ils allaient faire pour rentrer dans les bâtiments sans qu’on les voie. Ils décidèrent de faire un plan. Pendant que certains distrairaient les gardes, les autres se faufileraient dans le bâtiment de la fourrière. Arrivés à l’intérieur, les chats mirent plus d’une heure à trouver la cage des chiens. Quand ils arrivèrent devant la cage, un garde les surprit. Du coup les chats voulurent s’échapper mais ils tombèrent dans un piège. Le garde emporta les chats dans une pièce où il y avait un chaudron rempli de lave bouillante. Il les pendit au-dessus de ce chaudron, les accrocha à une corde qui descendait petit à petit vers le chaudron. Le garde leur donna un somnifère pour qu’ils ne se rendent compte de rien. Deux bonnes heures plus tard, les chats se réveillèrent à 1 mètre au-dessus du chaudron. Ils voulurent partir mais ils virent qu’ils étaient bloqués, pendus au plafond par les oreilles. Alors un chat eut une idée qu’il expliqua à ses compagnons. Les autres trouvèrent l’idée excellente et tous se mirent à crier : « au secours ! »

Un garde surgit et se mit lui aussi à crier :

-Vous allez vous taire !

En repartant il laissa tomber la clef qui ouvrait les cages des chiens. A la fenêtre était perché un oiseau qui reconnut ses mais les chats. Il leur proposa son aide. Pendant que l’oiseau était en train de distraire le garde, les chats allèrent délivrer les chiens. Un fois tout le monde dehors, les chiens s’arrêtèrent net. Les chats surpris leur demandèrent ce qui n’allait pas et les chiens leur tendirent un miroir. Les chats crièrent tous ensemble :

-« Qu’est-il arrivé à nos oreilles ? »

Puis un chat prit la parole et dit :

-« C’est quand ils nous ont accrochés au plafond ! »

Alors les chats furent fous de rage. Mais leurs amis les chiens leur firent tellement de compliments qu’ils en oublièrent leurs oreilles.

C’est depuis ce jour que les chats ont les oreilles pointues. Mais les chats n’ont pas oublié la fourrière. Alors dès qu’ils en voient une, leur instinct leur dit de fuir.

Justine Marteil – Justine Le Brun 6ème2

 

POURQUOI LES TAUREAUX N’AIMENT-ILS PAS LE ROUGE ?

Il y a très longtemps dans un pays lointain, des taureaux mangeaient des fleurs et broutaient de l’herbe dans un pré. Dans ce pré certaines fleurs étaient venimeuses. C’était l’été, l’herbe était sèche. Le pré était tout petit et il n’y avait plus beaucoup de bonnes fleurs. Les taureaux avaient faim. Ils étaient tellement fatigués qu’ils finirent par manger des fleurs rouges venimeuses. Tous les jours, un taureau mourrait à cause de ces fleurs. Le chef des taureaux était désespéré par ces morts tragiques.

Un beau jour un oiseau passa par le pré. Il s’étonna de voir si peu de taureaux dans le pré. Le chef lui expliqua ce qui leur arrivait et lui montra ces fleurs rouges venimeuses. L’oiseau proposa de les en débarrasser et de leur apporter de nouvelles graines de fleurs pour leur pré. L’oiseau commença donc son travail et au bout de quelques jours plus aucune fleur venimeuse n’était présente dans le pré. Les taureaux étaient enchantés et ils offrirent la possibilité à l’oiseau de se percher sur leur dos.

C’est depuis ce jour que les taureaux détestent le rouge et que face à cette couleur ils s’énervent.

Annaëlle Le Texier – Morgane Le Goff 6ème2

 

 

 

 

COMMENT LES GORGES DES ROUGES-GORGES SONT-ELLES DEVENUES ROUGES ?

Il y a très longtemps de cela, un groupe d’oiseaux avait la gorge bleue. Ils voulaient avoir la gorge blanche comme les autres oiseaux pour ne plus se faire remarquer. Ils décidèrent d’aller voir l’oiseau magicien.

L’oiseau magicien prépara un remède en mélangeant du lait, des cerises et de l’huile. Il leur dit qu’il fallait bien faire attention et qu’ ils soient sûrs de leur décision car une fois le remède appliqué, la teinture ne s’enlèverait plus et deviendrait génétique. Les oiseaux à la gorge bleue étaient sûrs de leur choix : ils voulaient être comme les autres oiseaux !

L’oiseau magicien leur dit alors :

-Surtout, n’hésitez pas à en mettre une bonne dose ; je vous donne deux grandes bassines remplies de remède.

Les oiseaux prirent les deux bassines et s’en allèrent. Arrivés chez eux, tous les oiseaux se dirigèrent vers les pinceaux ; ils les trempèrent dans le remède et en étalèrent partout sur leur cou. Au bout d’une heure, la couleur apparut. Un oiseau hurla alors :

-Mais c’est horrible ! Qu’est-ce que c’est que ça ? Un rouge qui flashe est apparu sur notre gorge !

Tous les oiseaux se précipitèrent alors vers le miroir et se mirent à crier à leur tour. Ils décidèrent d’aller dès le lendemain chez l’oiseau magicien et frappèrent à sa porte.

-Vous l’avez fait exprès c’est ça, hein !, dit un des oiseaux d’un ton accusateur.

-Mais non, excusez-moi ; je ne l’ai pas fait exprès. J’ai du me tromper de remède. Mais finalement, ce n’est pas si mal. Je trouve même cela splendide !

Les oiseaux étaient tellement fâchés qu’ils firent paraître une annonce dans le journal pour dénoncer l’incompétence du magicien qui finit par perdre tous ses clients.

Voilà comment les gorges des rouges-gorges sont devenues rouges.

 

Océane Nicolas – Sarah Evano 6ème2