Vous êtes ici : Accueil > Archives > Découverte professionnelle > Rencontre avec Stéphane David
Publié : 26 décembre 2010

Découverte du monde professionnel

Rencontre avec Stéphane David

Mardi 30 novembre

Mardi 30 novembre, les élèves de l’option Découverte du monde professionnel se sont rendus au siège de l’entreprise Acémo de Pontivy pour interviewer Monsieur Stéphane David.

Stéphane David
39 ans
Technicien Essais et Mise au point de prototypes
Service Bureau d’études mécaniques

Ma formation :

J’ai suivi le collège jusqu’en classe de 3ème.
Comme je suis issu d’une famille d’agriculteur, c’est tout naturellement qu’après une seconde générale au lycée La Touche de Ploërmel, j’ai préparé un BTA (brevet de technicien agricole) en 2 ans.
En 1990, mon BTA en poche je décide de poursuivre mes études et je prépare un BTS en machinisme agricole que j’obtiens en 1992.
J’effectue ensuite mon service militaire, et c’est pour moi l’occasion de me former au métier de maître chien.
De retour à la vie civile, je décide de parfaire mes compétences en mécanique en suivant une formation de technicien de maintenance en agroéquipement d’une année.

Mon parcours professionnel :
En 1994 je rentre dans une entreprise d’origine Israélienne qui vend du matériel agricole en France.
Mon travail consiste à présenter des machines aux agriculteurs. Je sillonne la France de CUMA en CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole) pour faire des démonstrations sur l’utilisation d’une mélangeuse automotrice à fourrage par exemple.
Je m’investis dans cette entreprise et en deviens responsable technique. Je suis chargé de gérer les relations avec le siège israélien, ce qui m’amène à pratiquer couramment l’usage de la langue anglaise.
C’est pour moi l’occasion de suivre une formation dans la logistique pour mieux maîtriser les techniques de gestion de stocks.
Mais l’entreprise rencontre des difficultés et je décide de la quitter.

En 2000 je suis embauché à ACEMO

Acémo imagine et fabrique des équipements agricoles qui permettent la préparation et la distribution des aliments pour les élevages porcins et bovins et la ventilation des bâtiments.

 En quoi consiste mon travail

Répondre aux besoins des éleveurs
Je participe aux réunions du bureau d’études au cours desquelles nous analysons les besoins de nos clients. Je fais profiter l’équipe de mon expérience sur le terrain, de mes observations.
Nous décidons de la mise en chantier de nouveaux équipements, de nouvelles machines ou encore de la modifications de machines existantes.

Élaborer et fabriquer le prototype
En liaison avec les techniciens du bureau d’étude, je fabrique un prototype de la machine.
C’est pour moi l’occasion de mettre en oeuvre mes compétences dans les domaines de la mécanique, de la pneumatique, de l’électricité et de l’automatisme.
Le produit "phare" sur lequel je travaille depuis un peu plus de 2 ans est la mise au point une stalle d’alimentation pour les truies (nous sommes aux dernières mises au points).

Analyser et tester de fonctionnement du prototype
J’installe la machine dans une exploitation test. J’observe son fonctionnement et le comportement des animaux. J’effectue des réglages, des modifications, des ajustements. Je rédige des comptes rendus.

Former les opérateurs
A la mise en série, j’accompagne le service du montage de l’entreprise. Je forme le personnel à l’assemblage des premières séries de machines. J’interviens aussi, avec les techniciens du Bureau d’étude, lorsqu’il y a des difficultés d’assemblage pour comprendre et trouver des solutions.

Suivre la vie des produits
J’interviens dans les exploitations pour observer la façon dont nos équipements sont utilisés, comment ils vieillissent, quels sont les problèmes de maintenance rencontrés par les agriculteurs, quel est leur degré de satisfaction, quelle améliorations on pourrait apporter.

Tester les produits des fournisseurs
C’est ce qu’on appelle la veille technique. J’observe l’évolution des éléments mécaniques et pneumatiques que nous utilisons dans nos machines, les nouveautés qui apparaissent. Je teste leurs caractéristiques et leurs tenue dans le temps.

Former l’équipe du SAV et les revendeurs
J’invite le personnel du service après vente (SAV) et les revendeurs aux premières mises en route des nouvelles machines et je les forme à la maintenance et au réglages du matériel.
Je réponds également aux questions des commerciaux et des revendeurs et leur apporte toutes les précisions utiles sur les conditions d’utilisation et les performances des machines.

Les principales tâches que j’effectue pour fabriquer un prototype

- Je découpe des éléments métalliques, des tôles, je plie, je perce, je soude …
(je fais faire certaines pièces par l’atelier ACEMO ou je fais appel à la sous traitance en cas de besoin)

- Je monte des éléments mécaniques (axes, roulements, poulies, courroies ...)

- Je monte des équipements électriques et je les raccorde (moteurs, contacteur, capteurs ...)

- Je monte des équipements pneumatiques et je les raccorde (vérins, électrovannes, régulateurs ...)

Stalle d’alimentation pour truie Poste de pilotage de la stalle
<
Le fonctionnement de la machine Le fonctionnement de la machine
Dans l’atelier de Stéphane David Dans l’atelier de Stéphane David

 Mon métier

Mes horaires de travail
Le matin de 8h à 12h
L’après midi de 13h30 à 17h30
L’horaire hebdomadaire est de 38h30.
Cela nous donne donc droit à des jours de RTT.
Nous avons en général 3 semaines de vacances l’été plus 15 jours laissés à notre convenance chaque année.

Mes conditions de travail
Je dispose d’un bureau et d’un atelier.
Je dispose d’un véhicule de fonction ainsi que d’un téléphone professionnel.
Chaque semaine j’interviens en général une à 2 fois dans des exploitations agricoles.

Mes responsabilités
Les machines que je mets au point doivent respecter les règles de sécurité, ne pas présenter de danger ni pour les animaux, ni pour les opérateurs.
Je suis d’ailleurs tenu de suivre régulièrement des formations à la sécurité, au respect des normes.


J’aime mon métier
Il me permet de satisfaire mes 2 passions : la mécanique et les animaux.
Je suis d’une famille d’agriculteur et j’ai toujours aimé m’occuper des animaux.
Depuis tout petit je suis passionné par la mécanique.
J’aime démonter des machines, les remonter, les adapter …
Aujourd’hui mon métier me permet de travailler au bien être des animaux, à leur confort en imaginant et en mettant au point diverses machines. Que rêver de mieux ?

J’aime mon métier car il est varié, il me réserve toujours des surprises, chaque journée est différente des autres, il faut sans cesse innover.
Bien que ce soit un travail d’équipe, il me laisse une grande autonomie.
il me permet d’exprimer ma créativité, mon imagination.
Il est riche en relations humaines, avec l’équipe du bureau d’études, avec les revendeurs, les agriculteurs …
Il me permet de m’occuper des animaux.

Quelques inconvénients :
En cas de problème dans un élevage, il faut intervenir très rapidement, être très réactif, car les animaux ne peuvent pas attendre.
L’atmosphère dans les élevages est chargé en ammoniaque, ce n’est pas toujours agréable.
Nous avons parfois affaire à des agriculteurs grognons, il faut gérer leur mauvaise humeur.

Les évolutions de mon métier
Le monde agricole utilise de moins en moins de main d’oeuvre.
Les installations tendent donc vers de plus en plus d’automatismes.
Nous nous adaptons à cette demande et suivons les évolutions très rapides des technologies et de l’informatique.
Nous devons sans cesse innover et proposer des machines de plus en plus performantes. Nous venons de recruter un second technicien qui va m’épauler et renforcer l’équipe.

Post-scriptum

Nous remercions chaleureusement Monsieur David pour sa disponibilité et son enthousiasme à nous faire découvrir son métier.