Vous êtes ici : Accueil > Archives > Pédagogie > Lettres > 5ème > année 2007-2008 > Des gagnants au concours de nouvelles policières !
Publié : 9 avril 2008

Des gagnants au concours de nouvelles policières !

CONCOURS DE NOUVELLES POLICIÈRES : LES GAGNANTS


Mercredi 9 avril 2008, c’est l’effervescence pour les élèves de 5ème5 du collège ! En effet, ils ont rendez-vous à l’espace culturel d’Intermarché pour assister à la remise des prix du concours d’écriture de nouvelles policières. Chacun y va de son commentaire et nourrit en secret l’espoir de figurer parmi les gagants ! 5 prix sont décernés aux collégiens et 4 aux lycéens. Le responsable de l’espace culturel a accueilli les élèves ayant participé au concours en compagnie d’écrivains. Nous avons retrouvé le collège des St Anges, le lycée Joseph Loth et le lycée St Ivy.

Quelle surprise et quelle joie pour les 5èmes5 de découvrir que 4 élèves de la classe occupaient les 4 premières places ! Très fiers de leurs camarades, les élèves de 5ème5 ont applaudi chaleureusement :

Margot Toullec, 1er prix, 50 euros en bon d’achat

Alexia Ropars, 2ème prix, 40 euros en bon d’achat

Louisa Hascoët, 3ème prix, 30 euros en bon d’achat

Léa Desplan, 4ème prix, 20 euros en bon d’achat

7 autres élèves de la classe ont gagné un bon d’achat de 8 euros.

Cette matinée était la récompense des efforts déployés par les élèves pour produire une nouvelle policière. En effet après avoir étudié les caractéristiques du récit policier en classe, chaque élève devait produire individuellement une nouvelle. Et là les difficultés ont commencé !

Il a d’abord fallu inventer un scénario cohérent, crédible et donc se pencher sur les suspects, leur mobile, leur alibi ! Ensuite est venu le temps de l’écriture et donc des questions : « Mais madame, comment on commence ? » «  Comment ça s’écrit ? » « Comment on fait déjà pour faire les dialogues  ».... La liste des questions est bien trop longue pour toutes les noter ici ! Une seule solution pour les élèves : retourner vers les textes, analyser des débuts de récits policiers pour se donner des idées, utiliser le dictionnaire pour corriger les fautes, faire lire son texte aux copains pour avoir ou non leur approbation.... Bref un aller et retour incessant entre les oeuvres et l’écriture et un travail important de réécriture et de relecture ! Une fois la nouvelle terminée, chaque élève a réalisé la première et la quatrième de couverture de son livre. Là encore, l’analyse des premières et quatrièmes de couverture de polars a permis de répondre aux questions des élèves : « Comment s’est fait ? » «  A quoi elles servent ?  » « Quels sont leurs points communs ? » « Et c’est quoi la différence entre la collection et l’édition ? »...


Pour conclure, bravo à tous les élèves qui, malgré les difficultés, les découragements, parfois, n’ont pas baissé les bras et ont tous produit une nouvelle car écrire ce n’est pas si facile !

Mme Busson